Accueil - Atelier Voix - Prochains rendez-vous - Photos des spectacles - Discographie - Audios - Videos - Biographie - Presse - Contact


 


EN V'LÀ UNE DRÔLE D'AFFAIRE
Nathalie Joly chante Yvette Guilbert - 2ème épisode
créé en coréalisation au Théâtre de la Tempête Cartoucherie en juin 2012


Prochaines représentations

Le 31 décembre 2016 Scène Nationale de Châteauvallon à Ollioules
cabaret Yvette Guilbert après "Café polisson"

Alger, janvier 2018


Chant et conception Nathalie Joly
Piano Jean Pierre Gesbert
Mise en scène Jacques Verzier
Lumières Arnaud Sauer
Costumes Claire Risterucci

REVUE DE PRESSE.pdf

Presse

bande annonce.....Video ..... Vidéo Festival d'Edimbourg

CD
avec livret (Label France Musique) le commander


Le succès du spectacle "Je ne sais quoi" a suscité une suite. En 1900, la Reine du caf'conç' résilie ses contrats et décide de parcourir le monde. A New York, elle explore le nouveau répertoire de sa seconde carrière, entre conte et fait divers, s'interroge sur les processus de création et de transmission. Son art du parlé chanté, qu'elle nomme rythme fondu, circulera dans toute l'Europe d'avant guerre, jusqu'au slam d'aujourd'hui.
L'artiste résolument hors des codes porte une parloe féministe avant l'heure. Jusque dans les choix audacieux qu'elle n'a cessé de faire, elle communique le sens du courage d'être libre. Nathalie Jolty propose ce second volet qui sinteresse à la période de maturité de l'art et de la vie d'Yvette Guilbert. Olivier Meyer

France musique 31 décembre 2013 de 20h à 24h Réveillon
France musique
Traverses du temps le 10 mai 2013
France culture Movimento le 11 mai 2013
France musique
Du caf' conç' à la rive gauche le 16 juillet 2013
Voir le reportage au Festival d'Edimbourg sur France 24

Nathalie Joly et Yvette Guilbert dans Melozzoo
France musique
Etonnez moi Benoit le 12 octobre 2013



Quelques extraits de presse du 2ème épisode

LE MONDE - Une heure et quart de plaisir...Nathalie Joly dresse un portrait de cette femme camaléon, capable de changer sans cesse de registre (drame, humour) et de personnages (louches, prudes, voyous, femmes trahies, cruelles, naïves etc) et d'accompagner ainsi la réflexion freudienne sur l'essence de l'art. Nathalie Joly encercle le mystère Guilbert avec une sobriété libératrice. Psychanalyse en musique. Véronique Mortaigne
Libération -
Les dédoublements de personnalité de Guilbert, qui fascinèrent Freud, prennent un relief saisissant. La "Morphinée" garde un pouvoir de fascination intact et brille comme un diamant noir. FX Gomez
Le Figaro
- un moment de bonheur Armelle Héliot
Pariscope -
Une scénographie superbe évoquant les japonaiseries de l'époque. Nathalie Joly incarne les nombreuses nuances de cette artiste hors norme. Magnifique spectacle! Marie Céline Nivières
Le Canard en chaîné -
Un délice pour l'oreille et l'intelligence. Albert Algoud
Télérama TT -
Par un jeu très subtil Nathalie Joly révèle ce qu'Yvette Guilbert apporte à l'interprétation et à l'écriture de textes qui croquent des personnages pittoresques. S.B. Gresh
Politis -
Nathalie Joly a composé un moment tonnant ... La mise en scène de Jacques Verzier et la prestation allègre du pianiste JP Gesbert amplifient l'épaisseur théâtrale de ce voyage dans le temps, où l'interprète déploie une puissante voix de velours et un talent intense de comédienne. Gilles Costaz
France Inter - Le Masque et la plume -
Joué par une comédienne chanteuse très remarquable Nathalie Joly va dans l'arrière plan historique du personnage qu'elle joue et c'est très étonnant tout ce qu'elle fait apparaître sur le Siècle d'Yvette Guilbert. Gilles Costaz
Europe 1 -
Femme de talent Nathalie Joly, excellente comédienne et chanteuse, le charme de la Parisienne, brune élégante sensuelle et coquine, une voix de velours, elle excelle une nouvelle fois dans l’art du parlé chanté, sorte de rap avant l’heure. Un spectacle intimiste et chaleureux qui pétille d’humour et d’intelligence à ne pas manquer Diane Shenouda
JDD -
Avec humour et finesse Nathalie Joly ressuscite Yvette Guilbert...Ce nouvel opus est tout aussi farceur que le précédent..il peut aussi basculer dans une noirceur confondante...autant de sommets qui se savourent sans modération. Alexis Campion
France Culture - Movimento Rap à la française par Jeanne Martine Vacher

France Musique - Les traverses du temps - par Marcel Quillévéré
France Musique
Du caf' conç' à la rive gauche - par Nicolas Lafitte ....si vous êtes en vacances du côté d’Edimbourg sachez qu’elle sera à l’Institut français d’Ecosse du 8 au 26 août et ensuite à ne surtout pas manquer son spectacle « En v’là une drôle d’affaire » sera à Paris au Théâtre du Lucernaire du 25 septembre au 3 novembre au Lucernaire donc Nathalie Joly une artiste à ne surtout pas manquer une artiste que nous aimons beaucoup et que nous suivons sur France Musique »
The Herald - For dessert the luminous presence of Nathalie Joly...for her exploration of the talent of cabaret singer Yvette Guilbert. Joly revives many lost songs of this protofeminist whose journey from the Moulin Rouge to Manhattan... Keith Bruce
France 24 - Une certaine french touch.... Nathalie Joly interprète la vie d’Yvette Guilbert, la créatrice du chanté parlé … amie de Freud qui voyagea à travers le monde son répertoire réveille auprès du public anglophone l’imaginaire du Paris du début du XXème siècle… Ces français présents à Edimbourg font de la culture un vecteur de la promotion de la France à l’étranger.....« so charming » ! Valérie Labonne Reportage Festival d'Edimbourg
Figaroscope - Acide et vif, tendre et sombre, drôle et émouvant. Les chansons ont du corps et la vie de celle qui fut reine du caf' conç' est vraiment étonnante. Armelle Héliot
Toute la culture - Une master class bluffante. Un spectacle humain où jeu et musique atteignent des sommets d'intensité et d'authenticité. Yaël.
Libération - Nathalie Joly fait revivre la Guilbert muse et diva de la Belle époque. Etonnantes complaintes du moyen âge, fables cruelles pleines de sang et de fureur. François X Gomez
Causette - Nathalie Joly chante admirablement cette artiste libre et audacieuse. Un régal. Sarah Gandillot
Le Monde.fr -
10 raisons de sortir ce week end ! Véronique Mortaigne


.....
dossier en portugais

Olha so que caso intrigante Release em portugese
Diptico em portugese

dossier en anglais

dossier en espagnol



Ce spectacle a été créé en coréalisation au Théâtre de la Tempête Cartoucherie en juin 2012, festival théâtre à vif
Puis au Théâtre le Petit chien Festival d'Avignon juillet 2012
au Théâtre de La Vieille Grille novembre 2012 à février 2013
au Théâtre de Lenche, Marseille mai 2013
au Théâtre de l'Ouest Parisien à Boulogne-Billancourt juin 2013 (en diptyque avec "Je ne sais quoi")
à l'Européen Paris 17ème juin 2013
au Festival d'Edimbourg, Institut français d'Ecosse 2013
au Lucernaire Paris 6ème septembre à novembre 2013
à Chatenay Malabry Théâtre La Piscine Firmin Gémier octobre 2013
à Clichy sous bois, Espace Chapiteau octobre 2013
à Sens TMS novembre 2013
à Paris aux Caves Legrand Galerie Vivivenne, novembre 2013
à Bessancourt novembre 2013 Festival du Val d'Oise
à Sarcelles Festival diu Val d'Oise
décembre 2013
Soissons Le Mail décembre 2013
à Paris 5ème, La Vieille Grille janvier 2014 (Diptyque)
Brésil Sorocaba, Sao Paulo, Rio février 2014
Ussel 14 février 2014
Bouffémont Val d'Oise mars 2014
ACB Scène Nationale de Bar le duc : tournée en décentralisation juin 2014
La Vieille Grille Paris 5ème décembre 2014
Opéra de Tours 2015
Aix en provence nov 2016
Algérier 2018


Quelques extraits de presse du 1er épisode JE NE SAIS QUOI .....
LE MONDE -
Un spectacle passionnant, drôle souvent jamais pesant, sobre....Nathalie Joly retrouve le parlé chanté caractéristique de "Madame Yvette... Nathalie Joly éclaire l'importance de la star du Moulin Rouge et du divan japonais.... Véronique Mortaigne
LIBERATION
- Un spectacle débordant d'humour et d'intelligence.Tonique et drôle, Je ne sais quoi est un petit miracle... François Xavier Gomez

France Culture -
Un savoureux et très beau spectacle de Nathalie Joly sur l'admiration musicale que Freud vouait à Yvette Guilbert" David Jisse
Télérama - Il faut voir pour le plaisir ce spectacle - bijou - Sylviane Bernard-Gresh
Europe 1 - Nathalie Joly pratique à merveille l’art du parlé-chanté et excelle à rendre les nuances de ce répertoire très Parisien et libertin. Avec malice et une extraordinaire précision, elle joue et chante l’amour sous toutes ses formes… la passion dévorante - Diane Shenouda
Pariscope - Le tandem s'en sort impeccablement… - Maxime Landemaine
Le Point - Le Paris que le psychanalyste aimait, ses dits et non-dits, servis sur plateau- Valérie Marin La Meslée
Le Point - Le spectacle fonctionne comme un songe, un saut dans l'inconscient et le Paris d'antan - Marie Audran
Le Journal du Dimanche - Le spectacle est une petite merveille [...] où l’humour, l’élégance et l’authenticité ravivent l’ambiance magique du café-concert à la grande époque du Divan Japonais et du Moulin rouge - Alexis Campion
Le Nouvel Observateur - Nathalie Joly fait resurgir l'âme du café-concert du Paris de l'entre-deux guerres- Timothée Barrière
Allegro - …Un moment divin - Joshka Schidlow
Version Fémina - Le numéro de cabaret de Nathalie Joly est à la fois intello et poulaire. Un régal !- Eric Emmanuel Schmitt
La Provence
- Enlevée et profonde, la proposition musicale de Nathalie Joly séduit. Un spectacle aussi agréable que réussi - Olga Biblioni
La Marseillaise - Du rire aux larmes, dans une atmosphère feutrée, un spectacle à la fois grave et léger - Cédric Coppola
Cosmopolitan - …même aujourd’hui dans « Sex and the city » t’oserais pas… - Sylvie Overnoy

 



     


Accueil - Atelier Voix - Prochains rendez-vous - Photos des spectacles - Discographie - Audios - Videos - Biographie - Presse - Contact